YOOtheme
Histoire du Karaté Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
crit par Administrator   
11-09-2007
Index de l'article
Histoire du Karaté
Ginchin Funakoshi
Tora No Maki
Le Niju Kun
Le Dojo Kun
Les Samourais
Le code du Samourai
Le Katana

 L'une des rares personnes à maîtriser toutes les méthodes du karaté d'Okinawa, Maître Ginchin Funakoshi a enseigné une discipline complète, synthèse de tous les styles d'Okinawa.
    Cette méthode fut connue sous le nom de Shotokan (Shotokan signifie "Maison de Shoto", nom d'écrivain de Funakoshi qui fut aussi poète, ). De part la grande popularité de ce style au Japon, et plus tard dans le monde entier, Funakoshi est considéré comme le père du karaté shotokan moderne.

    Né en 1868, il a commencé à étudier le karaté à 11 ans et a été l'élève de deux grands maîtres de l'époque, Azato et Itosu. Il était si bon élève qu'on lui enseigna tous les styles de karaté d'Okinawa.
  
Pour lui, le mot "karaté" prit avec le temps une signification plus large et synthétisa toutes ces méthodes pour devenir le "karaté-do", la voie du karaté, ou la main vide.

    En 1916, il fit une démonstration au Botokuden de Kyoto (sur la principale île du Japon) qui était à l'époque le centre officiel de tous les arts martiaux. Le 6 mars 1921, le Prince héritier (qui deviendra Empereur du Japon), visita Okinawa et demanda à Funakoshi de lui faire une démonstration.
    En 1922, il voyagea jusqu'à Tokyo pour présenter le karaté lors de la première exposition nationale sportive, organisée par le ministère de l'éducation.
    Devant le succès de sa méthode, on lui demanda de rester au Japon, et il ne retourna jamais à Okinawa.
    Par la suite, son fils, Yoshitaka introduira des exercices de combat et adaptera la pratique du karaté à la tradition japonaise.

Dernire mise jour : ( 18-01-2008 )